mardi, 22 janvier 2019
  • Contact

    Pour poser une question, dire ce que mes historiettes vous font vivre...

  • Liens Internet

    Là où il fait bon se balader sur le net

  • Echange de bannières

    Faisons-nous connaître mutuellement

  • Mention légale

    Pour éviter les mauvaises surprises

A+ R A-

Le nin-nin qui voulait être seul

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

Le nin-nin de Julien en a fait du chemin. Aujourd’hui, Il en a assez de trainer dans tous les coins.

Assez de la poussière et des acariens ! Assez aussi d’être sans arrêt collé à Julien.

Il voudrait être seul et respirer ! Cette nuit, Il a décidé de faire son baluchon et de partir vers d’autres horizons.

« Julien dort comme un bébé. C’est le moment de filer. Hop ! Par le trou de la serrure. .. Personne en vue dans le couloir…Les parents ronflent comme des locomotives. »

« Glissons-nous en bas des escaliers. Tchou ! Voilà la porte d’entrée ou plutôt la porte de sortie. Youpi ! A moi, la liberté ! »

Dans la rue, il fait noir comme en dessous du canapé.

« Par où commencer ? Et si on allait se rouler un peu dans l’herbe pour commencer ? Ah, que c’est agréable mais… un peu humide. Vite, il faut se sécher ! »

Sur la corde à linge, le nin-nin de Julien vole dans le vent et se sent libre ! Enfin, libre !

Une grande bourrasque manque de le jeter contre le mur au fond du jardin. Il s’accroche très fort.

« Profitons que le vent se calme pour aller voir du côté du garage. Oh, mais c’est plein de cambouis sur ces outils! Oups, une tâche ! »

« Allez, un saut dans la machine avant que ça ne s’incruste. Ca tourne, là-dedans. Ah, quel manège ! Pourquoi ne m’y a-t-on jamais emmené avant ? Oh la la, je suis blanc comme un linge ! Je ferai mieux de sortir de cette machine infernale…. »

« Maintenant, Je crois que je vais aller m’étendre un peu près du radiateur de la salle de bains. Juste le temps de reprendre mes esprits et à moi l’aventure ! »

« Tiens, je sens comme une odeur de, de …. brûlé ! Mais c’est bouillant dans ce radiateur ! Ouf, il s’en est fallu de peu pour que je rôtisse ! »

« Allons maintenant faire un tour chez les voisins ! »

« Traversons le couloir sans faire de bruit. Tiens, y a Julien qui tousse… Oh, il pleure et me réclame. Petit ange ! Ça me chiffonne. ..Je pourrai aussi bien aller chez les voisins demain. Et puis, je suis lessivé, j’irai bien me coucher. »

0
0
0
s2sdefault
Nous aimons bien...